Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 06:00
Onomastique
 
SERVIER
 
Servier provient du nom du village auvergnat de Servières (altitude 1 100 mètres), plus connu par le lac situé à 700 mètres de là à l'est. Le lac de Servières ou lac Servière, entre le col de Guéry et le col de la Ventouse, près de la route départementale 983, une des routes reliant le Mont-Dore à Clermont-Ferrand. C'est un lac de cratère, aux parois peu accusées, sauf au sud, où elles entaillent le puy de Comperet. Il a 15 hectares de superficie et 26 mètres de profondeur. Son miroir rond et tran­quille est en partie bordé de pins et de sapins, sauf à l'est où s'étendent des paturages et où ses eaux affleurent la lèvre du cratère. Dans cette direction, la vue s'étend vers le Comté et le Livradois. Le site a beaucoup de caractère et se trouve à vol d'oiseau à 8 kilomètres du lieu de naissance de Magdeleine Servier. Le nom Servière, comme celui de Servier, vient vraisemblablement du latin servo : qui veut dire observer, faire le guet, prévoir, préserver, Il faut le traduire par observatoire, car en cet endroit la vue s'étend à 50 ou 60 kilomètres, et la présence au nom du lac de l'Augère, puy de 1 242 mètres d'altitude dont le nom, confirme celui de Servière, en évo­quant les mots latins augur et auguro qui signifient observer les oiseaux, guetter à la manière des augures, observatoire des augures.
Servier est celui qui observait ou guettait ou plus simplement habitait près d'un lieu de guet ou d'observation.
Gérald Vigineix
Le petit Viginet, n°18, février 2007
 
Nom porté notamment dans l'Aveyron, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Loire. Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Servière(s), toponyme fréquent dans le Massif Central. Signification : dérivé de serva = forêt (latin silva). Variantes : Servier, Servière (Puy-de-Dôme).
Jean Tosti
http://www.jeantosti.com/noms/a.htm

Partager cet article

Repost 0

commentaires