Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 06:00
Annet Abel VIGINEIX
 
Il est né à Sailles, Saint-Nectaire (Puy-de-Dôme), le 18 juin 1893, à 4 heures du matin [fils de Simon VIGINEIX, âgé de 27 ans, cultivateur à Sailles et d'Élizabeth Amélie DABERT, âgée de 19 ans]. Les témoins de cette naissance sont Simon DABERT, âgé de 52 ans, cultivateur, grand­-père, habitant de Sailles et Antoine LOUDRILLE, âgé de 39 ans, instituteur, habitant au bourg de Saint-Nectaire.
Soldat de 2e classe au 105e régiment d'Infanterie, matricule n° 55689, il est décédé à Montzéville (Meuse) le 21 mars 1916.
« Aujourd'hui 21 mars 1916 à Recicours (Meuse) devant nous Paul BLASI, sous-lieutenant au 105e régi­ment d'Infanterie, sont comparus les sieurs Paul JEAN, sergent-major au 105e et André PINAUD, soldat de 2e classe au 105e, lesquels nous ont déclaré que le sieur Annet Abel VIGINEIX est Mort pour la France le 21 mars 1916 par suite de blessure de guerre ... »
Ce texte reprend une partie de la transcription faite dans le registre d'état civil de la commune de Saint-Nectaire.
Il était célibataire.                 
Son nom est gravé sur le monument aux morts et sur une plaque à l'intérieur de l'église romane de Saint­-Nectaire.
Le petit Viginet, n°2, décembre 2003
 
 
Journal de marche du 105e régiment d'Infanterie en date du 21 mars 1916 :
 
20 mars (en marge)
Très violent bombardement de Montzéville. Clocher du village abattu. Régiment alerté à 14 h en raison de l'attaque allemande sur le bois de Malaucourt, Avocourt. Les 2es compagnies et demi du 30e bataillon sont mises sous les ordres du colonel Le Roud.
Le 2e bataillon doit dans la nuit contribuer à une contre-attaque dans le bois de Malaucourt.
 
21 mars 12 h (en marge)
Le 2e bataillon est mis sous les ordres du commandant Verdet de la 29e division d'Infanterie pour exécuter avec 1 bataillon du 121e une contre-attaque sur le bois de Malaucourt qui a été pris par les allemands la veille. Cette attaque déclenchée à 5 h 1/2 a été décommandée, mais les compagnies non prévenues ont exécuté l'attaque (6e et 7e). La 6e a tra­versé le réseau et a construit de petits abris, la 7e s’est déployée sur la droite en liaison avec le 121e à droite. Ces compagnies ont passé toute la journée à tirailler avec les allemands. A la nuit, les compagnies ont été reportées 300 m en arrière.
Le même jour à 2 h du matin, le 1er bataillon a été relevé par le 70e bataillon et est allé sur place dans les caves d'Esnes (Esnes-en-Argonne) à la disposition de la 29e division d'Infanterie. Le 3e bataillon s'est rendu dans le bois d'Esnes en réserve. La CHR au bois de Récicourt. A 13 h le colonel Camos prend le commandement du groupement et porte son PC devant le bois de Malaucourt. Le commandant Vernet est remis à la dis­position d'une autre formation. Troupes : blessés 1 sous-officier, 31 capo­raux et soldats, tués 4 sous-officiers, 17 caporaux et soldats, disparus 4 hommes.
Annet Abel VIGINEIX est mort ce 21 mars 1916 des suites de bles­sures de guerre.
Le petit Viginet, n°12, novembre 2005

Partager cet article

Repost 0
Jean-Pierre Vigineix - dans Guerre 1914-1918
commenter cet article

commentaires