Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 04:50

Les achats de François Vigineix-Roche en 1848 


une vigne...

 

Pardevant Me Croze notaire à la résidence d'Authezat-la-­Sauvetat, canton de Veyre-Monton et son collègue soussignés,

a comparu

Jean Monestier, propriétaire, demeurant à Authezat, com­mune d'Authezat-la-Sauvetat,

lequel vend avec garantie de tous troubles causes d'éviction et hypothèques et aussi quitte de rentes,

à François Vigineix-Roche, cordonnier, demeurant au même lieu d'Authezat, ici présent et acceptant,

une petite vigne située dans la commune d'Authezat-la-Sau­vetat, terroir de la Côte du Pouget ou Rouzettan, contenant environ trois ares onze centiares et confinée au sud par la vigne appartenant à Annet Faure, au nord par celle appartenant à Joseph Delorme, à l'est par celle appartenant à Maurice Postoty et à l'ouest par la grande route.

Telle que la dite vigne se trouve actuellement sans en rien accepter et sans garantie de mesure, avec toutes les servitudes actives et passives qui peuvent la grever ou lui profiter.

Cette vente est faite à la charge par l'acquéreur de payer les contributions de toute nature qui pourront être imposées sur l'objet vendu pour la présente année.

Et en outre moyennant le prix de cent vingt francs qui ont été payés comptant en espèces d'argent à la vue des notaires et dont Monestier donne quittance à Vigineix.

Dont acte fait à Authezat en l'étude, l'an mil huit cent qua­rante-huit, le huit mai.

Après lecture les comparants ont déclaré ne savoir signer de ce requis et les notaires ont signé.

Enregistré à Clermont sans renvois ni mots nuls le vingt deux mai 1848 f° 69 v° c 4 et 5. Reçu sept francs soixante dix cen­times et soixante dix sept centimes pour 1 exemplaire.

 

et une terre

 

Pardevant Me Croze notaire à la résidence d'Authezat-la-­Sauvetat, canton de Veyre-Monton et son collègue soussignés, a comparu

Guillaume Nert, propriétaire cultivateur, demeurant au lieu d'Authezat, commune d'Authezat-la-Sauvetat,

lequel vend avec garantie de tous troubles, causes d'éviction, rentes et hypothèques,

à François Vigineix, cordonnier, demeurant au même lieu et commune que dessus, ici présent et acceptant,

une terre située, commune d'Authezat, au terroir de Laval, contenant environ neuf ares soixante centiares et confinée au nord par la terre appartenant à Blaise Monnier, au sud par celle appartenant à Gilbert Texier, à l'ouest par la grande route et à l'est par la terre appartenant à Annet Raoul.

Tel que l'objet vendu se trouve en ce moment, avec toutes ses servitudes actives et passives sans autres charges que l'impôt.

Cette vente est consentie à raison de deux cents francs les cinq ares soixante-dix centiares, et moyennant la somme totale de trois cent vingt francs sans à augmenter ou diminuer le sur­plus ou le moins de différence qui sera constatée entre la conte­nance réelle et celle ci-dessus exprimée. Cette vérification se fera aussitôt après la levée des récoltes à notre dôme d'août.

Sur cette somme de trois cent vingt francs, deux cent soixan­te francs ont été payés comptant et à la vue des notaires au ven­deur qui le reconnaît est en passe quittance à l'acquéreur et le surplus du prix sera exigible aussitôt après la vérification de la contenance.

A la garantie de la présente vente le vendeur atteste et oblige tous ses biens sur lesquels l'acquéreur pourra prendre l'hypo­thèque, ainsi l'ont voulu les parties.

Dont acte fait à Authezat, en l'étude l'an mil huit cent qua­rante-huit, le vingt-deux mai.

Après lecture les comparants ont déclaré ne savoir signer de ce requis et les notaires ont signé.

Enregistré à Saint-Amant le trois juin 1848 v° 74 r° nos 3 et 4 reçu dix sept francs soixante centimes dixième un franc soixan­te seize centimes.

  Le petit Viginet, n°26, septembre 2008

Partager cet article

Repost 0

commentaires