Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 00:41
Onomastique
 

DARRAS

   

Contrairement à ce que l'on serait tenté de traduire hâtivement, ne provient pas de la ville d'Arras (Pas-de-Calais), mais de l'expression darâ, contraction de d'àras = tout près (de).

Surnom de celui qui habitait tout près d'un groupe de maisons, tout près d'un village, etc.

A moins qu'il ne s'agisse de l'abréviation de darassê = dix-sept, dix­-septième, surnom d'un enfant d'une famille nombreuse.

 

 

Gérald Vigineix

Le petit Viginet
, n°26, septembre 2008

Repost 0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 00:41
Onomastique
 

DARTIGE

   

Contraction de d'artige provenant de artijà = novale, c'est-à-dire une terre nouvellement défrichée, ou dîme (impôt) correspondant à cette nouvelle terre.

Surnom de celui qui possédait un tel terrain ou qui payait un tel impôt.

 

Gérald Vigineix

Le petit Viginet
, n°26, septembre 2008

Repost 0
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 01:09
Onomastique
 
DANGLARD

 

     Vient probablement d'anglada, désigne la terre, le champ en angle. Surnom de celui qui possédait un tel champ.


Gérald Vigineix

 


Le petit Viginet
, n°26, septembre 2008

 

Repost 0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 06:54
Onomastique
 
DABERT


Contraction d'abert provenant d'aberâ, d'aberjâ, qui désigne l'abri, mettre à l'abri (aberjao = juchoir, perchoir, éventuellement épouvantail), endroit sommaire pour se protéger du froid.

Surnom de celui qui habitait un abri ou une maison de mauvaise qua­lité dans un lieu élevé.


Gérald Vigineix


Le petit Viginet
, n°26, septembre 2008

 

 

 

 

Repost 0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 06:00
Onomastique
 
AIDAT
 
Aidat est la déformation de Aydat, toponyme auvergnat, provenant du latin avitacum, qui signifie antique, qui vient des ancêtres, propriété héré­ditaire, héritage.
Aydat, nom de lieu, nom d'un village situé entre Clermont-Ferrand et le Mont-Dore, peu éloigné de Saint-Nectaire et du Vernet-Sainte-Mar­guerite, près du lac du même nom, parfait lac de barrage volcanique, barré par la cheire d'Aydat, coulée de lave vomie par les puys de Lassolas et de la Vache.
Aidat est le surnom de celui qui habitait Aydat ou près du lac du même nom, ou de façon plus ancienne, celui qui héritait d'une propriété de la famille transmise ancestralement.
Gérald Vigineix
Le petit Viginet, n°18, février 2007
Repost 0
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 06:00
Onomastique
 
SERVIER
 
Servier provient du nom du village auvergnat de Servières (altitude 1 100 mètres), plus connu par le lac situé à 700 mètres de là à l'est. Le lac de Servières ou lac Servière, entre le col de Guéry et le col de la Ventouse, près de la route départementale 983, une des routes reliant le Mont-Dore à Clermont-Ferrand. C'est un lac de cratère, aux parois peu accusées, sauf au sud, où elles entaillent le puy de Comperet. Il a 15 hectares de superficie et 26 mètres de profondeur. Son miroir rond et tran­quille est en partie bordé de pins et de sapins, sauf à l'est où s'étendent des paturages et où ses eaux affleurent la lèvre du cratère. Dans cette direction, la vue s'étend vers le Comté et le Livradois. Le site a beaucoup de caractère et se trouve à vol d'oiseau à 8 kilomètres du lieu de naissance de Magdeleine Servier. Le nom Servière, comme celui de Servier, vient vraisemblablement du latin servo : qui veut dire observer, faire le guet, prévoir, préserver, Il faut le traduire par observatoire, car en cet endroit la vue s'étend à 50 ou 60 kilomètres, et la présence au nom du lac de l'Augère, puy de 1 242 mètres d'altitude dont le nom, confirme celui de Servière, en évo­quant les mots latins augur et auguro qui signifient observer les oiseaux, guetter à la manière des augures, observatoire des augures.
Servier est celui qui observait ou guettait ou plus simplement habitait près d'un lieu de guet ou d'observation.
Gérald Vigineix
Le petit Viginet, n°18, février 2007
 
Nom porté notamment dans l'Aveyron, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Loire. Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Servière(s), toponyme fréquent dans le Massif Central. Signification : dérivé de serva = forêt (latin silva). Variantes : Servier, Servière (Puy-de-Dôme).
Jean Tosti
http://www.jeantosti.com/noms/a.htm
Repost 0